Ian Kershaw. L’Europe en Enfer (1914 – 1949).

Petite lecture de vacances, afin de changer des gros pavés. 

KERSHAW, Ian. L’Europe en Enfer (1914 – 1949). Points, 640 p.

Un des rares bouquins de Kershaw dont je n’avais pas encore fait la lecture (le côté synthèse me motivant assez peu), j’ai profité des vacances pour réparer cette erreur. Effectivement, on reste dans de la synthèse assez globale avec quelques réserves lorsqu’ils parlent des sujets qu’il maîtrise moins, un peu trop anglocentrés dans les réflexions, pas mal de points qui auraient mérité davantage de détails. Mais dans l’ensemble, on reste sur une assez bonne synthèse afin de suivre les grandes évolutions des structures de la société et des régimes politiques en Europe, tout en adoptant une approche comparative assez large : en évitant l’analyse centre uniquement sur UK / France / Allemagne (avec un passage court sur la Guerre d’Espagne qu’on trouve dans de trop nombreux ouvrages. L’inclusion, à des degrés divers, des autres pays d’Europe centre et orientale (mais aussi quelques points sur les pays scandinaves, lesquels auraient mérité davantage) permettant de fournir une perspective plus large et instructive.

Pas forcément l’ouvrage le plus marquant de Kershaw, mais à conseiller fortement pour ceux qui ne maîtrisent pas forcément le sujet de l’Europe d’entre guerres, et profondément instructif en termes de réflexions sur la période actuelle… À compléter, si possible, par le bouquin de Robert Gerwarth : Les Vaincus pour un zoom plus précis sur les années d’immédiate après-guerre.

Pour information, le livre est disponible sur Amazon en cliquant sur ce lien (boutique France).

Laisser un commentaire