La campagne de Somalie : un très mauvais copier / coller

FERRARA, Orazio. La Regia Aeronautica nella Campagna del Somaliland (3 – 19 Agosto 1940). Roma : IBN, 2016. 188 pp.

À noter que contrairement à certains livres de cet éditeur, il est uniquement en Italien et non une version bilingue anglaise — italien.

Pour le reste, je suis très critique concernant le résultat. La moitié des photos ne concernent pas directement le sujet (la conquête de la Somalie britannique par les Italiens), mais davantage la RAF et SAAF au Soudan et Kenya avec notamment des légendes très discutables. Pour faire simple, tous les avions et pilotes sud-africains sont des « avieri inglesi » ou « con i colori inglesi » (un peu problématique, par exemple, pour les Ju.86 du No.12 (SAAF) Squadron). Autre exemple la photo du Lieutnant Adrian M. Colenbrander devant un Gloster Gladiator du No.2 (SAAF) Squadron basé à Wajir (Kenya) avec une légende : « Somaliland, relax di piloti inglesi ». Il est, par ailleurs, assez gênant de voir le Premier ministre sud-africain Jan Smuts signalé comme un officiel anglais…, lorsqu’on sait son impact politique dans la conduite des opérations en AOI. Je ne continue pas, car la quasi-totalité des photographies présente des gros problèmes de légendes. Plus grave, elles semblent avoir fait l’objet d’un simple copier – coller depuis le site internet de Tinus le Roux, cherchant sud-africain qui effectue un travail très impressionnant pour collecter les témoignages (photo, carnets et vol et autres) des pilotes sud-africains encore vivants ou de leurs familles. Procéder à un tel copier – coller, sans aucune autorisation est très limite, pour ne pas dire plus.
À défaut, on a au moins quelques photographies relatives à la Regia Aeroanutica.

On note encore de nombreuses erreurs dans l’ordre de bataille de la RAF, notamment le No.2 (SAAF) Squadron avec des Hartbees (point positif, l’auteur utilise le terme le plus cohérent pour nommer cet appareil, probablement un copier – coller depuis le bon ouvrage ou site internet).

Concernant le résumé des opérations de la Campagne du Somaliland au jour par jours…, là encore le résultat est très mitigé. L’auteur traite d’un certain nombre d’opérations aériennes qui n’ont strictement rien à voir avec le sujet (le titre porte sur la Somalie britannique et non l’Afrique Orientale). Par exemple, des bombardements des Wellesley contre Massawa ou une collision aérienne entre deux Hawker Fury sud-africains au Kenya). Cependant, le texte apporte quelques précisions sur l’action de la Regia Aeronautica par rapport à l’ouvrage plus classique de Shores. De même, on trouve quelques extraits du « Bolletino di guerra del Comando Supremo italiano ». Il reste dommage que ces informations soient un peu noyées dans d’autres traitants des opérations aériennes propres au Soudan/Érythrée et au Kenya. 

Au finale, le livre n’est pas foncièrement mauvais, car il apporte quelques compléments concernant des noms de pilotes, identifications d’avions et autres précisions sur l’activité de la Regia Aeroanutica. Malheureusement, il comporte aussi plusieurs très gros défauts notamment les photos très mal légendées, ainsi que plusieurs erreurs qui semblent montrer un manque de connaissances sur le sujet. En outre, l’auteur semble avoir une pratique très limite dans la récupération d’informations (voir des copier – coller) provenant d’autres auteurs / chercheurs sans demander la moindre autorisation. Il est regrettable, pour ne pas dire plus, de noter un tel comportement vis-à-vis des travaux de recherches effectués par des passionnés. Pour cette simple raison, il est très difficile de conseiller ce livre. A titre personnel, je n’encourage absolument pas à son achat.

 

 

Laisser un commentaire