Histoire de la Rhodesian Air Force – Beryl Salt

SALT, Beryl. A Pride of Eagles – The History of the Rhodesian Air Force (1920 – 1980). Helion & Company, 2012. 856 p.

Le livre est consacré à l’histoire de la Rhodesian Air Force (aujourd’hui le Zimbabwe) depuis les premières discussions budgétaires et la création d’une Air Section en novembre 1935 auprès du 1st Battalion Rhodesia Regiment, jusqu’à l’arrivée de Robert Mugabe au pouvoir, en 1980, et la transformation de la Rhodesia en Zimbabwe. Si certains éléments sur l’aviation civile sont signalés, il convient sur ce point de se diriger davantage vers l’ouvrage suivant : PHILLIPS, N.V. (Squadron Leader). Bush Horizons, the Story of Aviation in Southern Rhodesia (1896 – 1940). Harare : Air Force Association, 1998. 194 pp. Ouvrage malheureusement très difficile à se procurer. Le livre est essentiellement consacré à la période post — 1945 qui concerne les deux tiers du contenu et plus particulièrement la Rhodesian Bush War. Je ne reviendrais pas dessus, même si j’en conseil vivement la lecture aux personnes s’intéressant à l’histoire de l’aviation militaire en Afrique. Le livre contient énormément de détails, d’anecdotes diverses, et de témoignages. Il doit, cependant, être complété par les deux livres suivants pour fournir un cadre complété sur la Rhodesian Bush War : GELDENHUYS, Preller. Rhodesian Air Force Operations : With Air Strike, Peysoft Publishing, 2016 et PETTER-BOWYER, P.J.H. Winds of Destruction. 30 Degrees South.

Pour revenir sur la période qui m’intéresse davantage, l’auteur traite des trois Squadrons liées à la Rhodesia, en l’occurrence les No.44, 237 et 266 (Rhodesia) Squadron, quoiqu’en pratique seul le second peut réellement être considéré comme Rhodésiens. Le No.237 (Rhodesia) Squadron est, en effet, crée en avril 1940 sur la base du No.1 Squadron Southern Rhodesian Air Force, la colonie n’ayant pas les moyens de gérer l’unité aérienne dans un cadre de guerre. Le Squadron est, alors, basé au Kenya depuis juin 1939 dans le cadre des accords de défense de l’Empire britannique. L’unité est équipée qu’une collection de biplans Hawker Hart et Audax pour collaborer avec les troupes au sol. L’historique du No.237 (Rhodesia) Squadron est consacré dans une série de chapitres dont trois spécifiques aux opérations en Afrique de l’Est. Le premier (The first in the field) concerne le déploiement au Kenya et la transformation sous forme d’un Squadron lié à la RAF. Le second (First loss in the desert) décrit les premiers vols le long de la frontière Kenya — Éthiopie — Somalie suite à l’entrée en guerre de l’Italie. Enfin, la troisième (The East African Campaign : June 1940 – november 1941) ne pose guère de question sur son contenu et s’intéresse essentiellement au déploiement soudanais à partir de septembre 1940. Certes, le contenu manque clairement de détails (environ 15 – 20 pages) pour appréhender réellement la participation de l’unité. Il est vrai qu’opérant principalement en collaboration avec les troupes au sol, la majorité de ses missions sont relativement discrètes et souvent répétitives, ce qui empêche de pouvoir en rendre la lecture attractive. Toutefois, l’auteur apporte un certain nombre d’informations totalement absentes dans les autres publications relatives à l’Afrique de l’Est, son rôle aérien conduisant souvent à l’oublier. La présence de nombre extrait provenant de l’ORB du Squadron prouve, en outre, un travail s’appuyant sur les sources primaires. En outre, on trouve de nombreux témoignages du Pilot Officer Eric Smith, notamment des extraits de son logbook, ce qui permet de rendre la lecture assez vivante. D’autres extraits trouvent leur origine dans le Rhodesian Herald et quelques autres documents d’anciens membres. On notera aussi plus cartes pour situer géographiquement les lieux, ainsi que quelques photographies.

Pour information, le livre est disponible sur Amazon en cliquant sur ce lien (boutique France) ou cet autre lien (boutique Royaume-Unie).


Laisser un commentaire